Articles

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ, il y a 1 semaine et 1 jour.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • #587498
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Toujours de problèmes lorsque je veux utiliser la fonction copier coller. C’est moi ou le site ou mon ordi.

    impossible de faire apparaitre le gras les sauts de ligne ne sont pas respectées et on ne peux modifier qu’une fois. :tresfache:

    #587496
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Merci pour l’article Michmuch. il pose  de nombreuses bonnes questions et essaie d’apporter quelques réponses. M^me si elles ne seront pasfacile à mettre en oeuvre. Mais c’est largement positif.

    Je me permet quelques avis personnels sur certains aspects de l’article.<

    ;. Elles ont permis à des millions d’enfants de partir ensemble en vacances, de découvrir la mer, la montagne, la neige mais surtout de nouveaux copains, la campagne, les grands jeux et les relations amoureuses.
    ;Entièrement d’accord cela devrait être l’objectif majeur des colos. . ;Pas le seul bien sur..-Je rajouterais cependant l’apprentissage de la vie avec les autres&
    ;Malheureusement on est loin.;/;l’un des défauts de s DDCS ou DDCSPP ou DDJSCS, c’est d’oublier que les enfants sont en vacances . Le ludique est souvent oublié ou réduit à la portion congrue. Certes il serait idiot d’oublier l’éducatif, mais il faut que les enfants s’éclatent. Dans le ludique j’inclus ,bien sur, tous les aspects évoqués dans l’extrait l’article juste au dessus
    utilisent un modèle de pédagogie inchangé depuis les années 50 (pédagogie du choix, du projet, autorité détenue exclusivement par l’adulte, grâce à l’idée de cadre et d’éducation).
    Là il y a tout de même de plus en plus de directeurs qui prennent en compte les avis des enfants. Au sujet du projet je pense que cela peux être une aide, mais il ne faut pas en être esclave. Un projet peux se modifier

    En qualité de députés,t;travaillent cette question depuis dix ans, mais butent régulièrement sur des ministres de la Jeunesse davantage attachés aux sports et à l’olympisme salvateur.;
    ;Avec les Jeux olympiques en France en 2024, j’ai peur que cela empire. Ou alors ?;
    Mais bon, j’ai vu jouer « La grande illusion.
    ;Mais les colos sont-elles vraiment un produit comme les autres ?
    Pour moi c’est carrément ,NON. Les colos ne doivent pas être des produits comme les autres. Mais attention cela entraîne des conséquences multiples, Au-delà du markéting cela concerne les règlementations, les conditions de travail des animateurs et directeurs, quelques critères sur les discriminations les objectifs financiers et éducatifs ;des organisateurs etc etc ,

     

    comment peut-on l’être lorsque les inscriptions ont lieu auprès des mairies, CE ou organisateurs, alors que l’équipe d’organisation n’a aucun ancrage sur le territoire.
    Les personnes qui inscrivent les enfants n’ont, le plus souvent, assez peu d’information sur le déroulement, le fonctionnement , les activités de la colo. C’est regrétable.
    ;Dans ce contexte, les organisateurs implantés localement et aux valeurs fortes et identifiées se développent, et on voit également apparaître de petits opérateurs. Elles pourraient être vues comme le souffle d’une dynamique émergente dans le marché des colos mais celles-ci, relatives à de petites associations, se créent plutôt en rupture avec la dynamique marchande installée par les grands opérateurs et le ministère.
    t;Si ces petits opérateurs ne sont ni la panacée, ni l’unique moyen de sortir les colos de ce marasme, ils ont des choses à dire et méritent nous semble-t-il d’être entendus.
    Oui bien sur. Mais comment ?
    La DJEPVA et son ministre de tutelle) ont fait un choix politique fort : Celui de privilégier et servir les organisateurs commerçants devant les organisateurs penseurs de la mixité et tisseurs de liens. Pouvons-nous nous satisfaire d’un tel choix ? Nous pensons que (re)construire une société qui prend soin des êtres humains passe par la rencontre..
    ;Il est évident que la communication donc les rencontres devraient être un objectif fort dans les colos. ‘Mais franchement je vois très mal le gouvernement actuel agir dans ce sens. D’où l’intérêt de ce genre d’article ;«

    Au titre de collectifs constitués d’êtres humains, dans quelle mesure peut-on accepter de laisser de côté et travestir les principes qui guident notre action, uniquement pour la survie de l’entité en question ?
    Vaste et bonne question. Pas facile d’y répondre. Il faut redonner envie aux enfants de partir en colos. Pour cela valoriser les activités , les nouvelles connaissances, découvrir des choses nouvelles, laisser plus de liberté et de choix aux enfants.
    ;Aussi, les colos sont un moyen de permettre à bon nombre de jeunes de s’engager et travailler au service des enfants, dans un contexte où expérimenter la mixité et construire l’égalité sont les reflets d’enjeux marqués.
    Ne pas oublier que pour beaucoup d’animateurs c’est une étape de la vie, importante. Souvent le premier travail, le premier « salaire », les premières responsabilités.
    Siv le BAFA n’est pas un diplôme professionnel ,il est, pour beaucoup, un tremplin important dans l’optique d’emplois pérennes futurs

    ;Un grand nombre d’animateurs, de directeurs, militants partagent notre rapport aux signaux que nous identifions depuis plus de deux ans. Seul un travail collectif permettra d’infléchir les actions des politiques publiques menées depuis plusieurs années. Alors que différents acteurs du champ imaginent des solutions isolées et contextualisées, comment pouvons-nous agir ensemble pour échapper, et faire échapper les enfants, à un modèle de colos dont le sens passe au second plan ?

    C’est évidement toute la question. Ce travail collectif( pas facile) doit inclure , avant tout les personnes de terrain. Mais il sera difficile d’infléchir la position de ne dirigeants. A mon avis, il faut d’abord faire comprendre que les colos ne sont pas des produits comme les autres et qu’elles apportent des plus aux enfants de tout âge. C’est à partir de cela que nous pourrons convaincre.
    ;

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ.
    #585314
    Photo du profil de michmuch
    michmuch
    Participant
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://www.planetanim.com/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.com//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/planet-anim/www/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.com/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off