Retour à l'accueil du site Forum Offres d'emploi dans le domaine de l'animation Liens
 _
 Liens commerciaux
 Menu principal
 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
 Recherche
 Sujets d'articles
 Contacts
Webmestres

crevette76
Envoyer un MP
Envoyer un courriel

Simon
Envoyer un MP
Envoyer un courriel
Référent Boutique

coco_68
Envoyer un MP
Envoyer un courriel
Référent Annonces

matw25
Envoyer un MP
Envoyer un courriel


Emploi : L'embauche des enfants du personnel est discriminatoire
Posté par JCW le 11/03/12

Embaucher en priorité un enfant du personnel est discriminatoire. C'est ce qu'à confirmé la Halde dans une délibération de janvier 2011.



Cette pratique est assez répandue, notamment dans le domaine de l'animation. Il est courant effectivement que les comités d'entreprise ou les collectivités qui organisent des séjours embauchent en priorité comme animateur, des enfants de leur personnel.
L'ex Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, dite « la Halde », considère qu'un job d'été, bien qu'occasionnel, joue un rôle dans le parcours professionnel d'un jeune. Ainsi, la préférence accordée aux enfants du personnel contribue à la reproduction de phénomènes discriminatoires anciens.

Choisir une personne en fonction de son origine familiale fait partie des critères discriminatoires visés par la loi. En effet, l’article L. 1132-1 du Code du travail, qui dispose qu'aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement en raison de sa situation de famille, ne distingue pas le lien matrimonial ou le lien familial. C’est l’interprétation qu’avait faite la Cour d’appel de Chambéry en 1996 au sujet d’un licenciement(1) et qui avait été confirmée par la Cour de cassation en 1999(2).

Ainsi, à plusieurs reprises(3), la Halde a confirmé qu’un recrutement prioritaire des enfants du personnel caractérise une discrimination interdite.

La Halde a rappelé une nouvelle fois que « la sélection des candidats à l'embauche doit être fondée sur l'appréciation objective des compétences au regard du poste concerné. »

 
La Halde est devenue le 1er Mai 2011, le Défenseur des droits, institution qui regroupe l'ancienne Halde, le Défenseur des enfants, le médiateur de la république et la commission nationale de déontologie et de sécurité (CNDS). Les règles de saisine restent les mêmes et les décisions et préconisations antérieures restent valables.

En savoir plus

---
(1) Chambéry, 21 mai 1996
(2) Soc. 1er juin 1999 n°96-43.617
(3) Délibérations de la Halde n°2005-50 et 51 du 17 octobre 2005, et n°2006-177 et 178 du 4 septembre 2006

 

Tags: Discrimination   Halde   embauche   droit   travail  



Autres articles
08/06/15 - Du centre de loisirs à la colo : des passerelles à développer
27/05/15 - Bonus du mois - Le Journal de l'Animation
11/05/15 - Les règles, les bonnes pratiques
09/05/15 - Journée d'études : mixités sociale, culturelle et territoriale en colos et centres de loisirs
09/04/15 - Les premiers Rendez-vous de Courcelles sur le thème de la responsabilité



Signets Sociaux