Retour à l'accueil du site Forum Offres d'emploi dans le domaine de l'animation Liens
 _
 Liens commerciaux
 Menu principal
 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
 Recherche
 Sujets d'articles
 Ressources
Un livret de suivi pour le BAFD

Un outil permettant au stagiaire Bafd de s'auto-évaluer et d'être accompagné lors de ses différents stages.

 
Lire la suite  

Veillée Casino

Tout pour organiser une "veillée Casino", une adaptation ludique pour les enfants de ce que peuvent faire les parents à Las Vegas...

Une veillée particulièrement adaptée aux 8-17 ans.

 
Lire la suite  

La discrimination par rapport au sexe

La discrimination par rapport au sexe est actuellement la plus fréquente en ce qui concerne les offres d’emploi dans le domaine de l’animation.

 
Lire la suite  

 Contacts
Webmestres

Lapin
Envoyer un MP

crevette76
Envoyer un MP
Modérateurs
Envoyer un MP
Envoyer un MP
Envoyer un MP


Index du forum


Accueil » Tous les messages (ludou)

BasBas



Re : la vague

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Makh, il n'y a pas que la compétition qui caractérise le sport (et non l'activité physique). Il y a beaucoup d'autres éléments qui sont aussi discutables (voire redoutables) que la compét'. A la volée, on peut parler de la recherche de performance, du dépassement de soi (et donc souvent des autres), du recours à l'arbitraire (qui empêche les protagonistes de trouver leurs propres solutions), le rapport au temps (chronométrage) ou aux normes (règles fédérales, normes de hauteurs, longueur, vitesse...).

On peut parler également de la main mise de l'Etat sur la question sportive (notamment à travers les formations des éducateurs sportifs), l'Etat qui régie lui-même l'organisation du sport. Les conséquences ne sont pas anecdotiques, et l'approche politique du sport est assez intéressante à observer (par exemple la relation sport-spectacle/société).

Si la question t'intéresse, tu as ici quelques textes (dont quelques noms connus ici) qui donne un peu de grain à moudre (les deux premiers numéros notamment).

Date de publication : 12/09 09:46
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Repenser l'éduc pop

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
pas trop pourrie ? Ah...

évidemment je ne partage pas cette réflexion. Qu'il y ait des îlots où quelques personnes arrivent un peu plus à se défaire des griffes de l'éducation populaire, sans doute. Que l'éducation se résume à ces gens, on en est extrêmement loin. D'ailleurs, s'en revendiquent-ils ?

A chaque fois que quelqu'un essaye de définir l'éducation populaire, on retombe sur les mêmes phrases-bateau et simplistes, les mêmes références (Condorcet en tête de cortège). Dans les présentations idéalisées (et donc non historiques), les mots sont choisis, ils plaisent. Ils plaisent particulièrement aux personnes en rupture avec l'école d'ailleurs, et ça, ça ne fait évidemment pas plaisir à entendre car ça pourrait aller dans le sens d'une grande manipulation généralisée, d'une récupération (je ne juge pas les intentions individuelles ici). On voit en fait un fouillis de pratiques et de concepts partagés par beaucoup.

L'émancipation ne peut pas venir des autres. On ne peut pas aider quelqu'un à s'émanciper, cette idée en elle-même est contradictoire. La seule chose qu'on peut faire, c'est d'éviter un maximum d'engluer les gamins, les anims, les dirlos dans des alternances de concepts/pratiques qui n'ont de sens que pour justifier qu'on fait bien (souvent pour s'en convaincre soi-même).

En même temps, si on enlève l'étiquette "éduc pop" (entendue une quarantaine de fois par jour ces 3 derniers jours, dans un contexte d'éducation à l'environnement), que reste-t-il aux animateurs et directeurs pour penser ? Que leur reste-t-il pour échanger avec les parents et les institutions ?

Ce n'est pas une accusation, c'est un constat. Nos prédécesseurs (parents, grands-parents, etc.) ont une grande part de responsabilité dans la situation actuelle. Nous avons la nôtre en faisant perdurer des visions tronquées de la situation.

Les machines à broyer de l'humain que sont les fédés et les grosses assos ont très bien compris comment obtenir de l'investissement des jeunes. La valorisation de leurs actions, de leur implication dans les programmes qu'elles (les fédés) décident de mettre en place, c'est un moyen parfait pour s'attirer les bonnes grâces (des jeunes et du pouvoir). Elles ont le temps d'exploiter l'énergie et la bonne volonté de la jeunesse. Ils ne se rendront compte (et encore, pas toujours) qu'ils ont été dupés que bien plus tard... A moins qu'ils restent dans ces fonctionnements et remplacent les chefs de ces fédés pour à leur tour expliquer aux autres comment bien vivre, comment donner du sens à sa jeunesse.

Quant à l'argument du "vous, vous êtes éduqués (vous savez lire et écrire...) donc vous ne pouvez pas comprendre que l'éducation n'est pas nocive", il est quand même assez drôle je t'avoue.

Date de publication : 11/09 09:50
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Du Son pour... Vivre !

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
mouai, j'préfère sa chanson sur la galle, c'est plus d'actualité (ou celle sur les pieds).

La mémoire by Fred Pellerin on Grooveshark

Date de publication : 08/09 08:26
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : une journée comme une autre en claé

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
malgré la grosse erreur, elle envoie sacrément du pâté !

Date de publication : 05/09 18:43
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Port des chaussures

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
c'est un peu confus, certes. Je rapproche ce type d'atteintes aux libertés individuelles de celles liées à l'embauche par exemple.
Mais c'était peut-être des "?????" de désaccord ?

Date de publication : 04/09 14:48
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Port des chaussures

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Citation :

Matim a écrit :

Quand aux clauses abusives et bien evidemment que le débat n'est pas là.



bien sûr qu'il est là. Et les clauses abusives c'est pour les contrats, là on parle de clauses illicites, qui se rapprochent plus dans l'idée des discriminations à l'embauche et des intolérance qui vont à l'encontre de l'idée de laïcité et de liberté individuelle.
Dans certains métiers, on peut voir des clauses illicites comme l'obligation de ne pas porter de tatouages ou piercing. Peu importe l'argument, qu'il soit sécuritaire ou esthétique, les cas où c'est justifié sont peu nombreux. Le curseur, oui c'est le juge qui le placera si (et seulement si) l'animateur décide d'engager des poursuites, ce qui n'arrive jamais. L'animateur est un pion et si son chef dit "tu mettras des baskets pour jouer au foot", alors l'anim le fera. Grimper pieds nus dans un prunier, tout le monde l'autorise aux gamins (encore que...). Mais grimper pieds nus dans un cèdre, y'a déjà nettement plus d'adultes à qui ça fait peur...

Les obligations portant sur des tenues vestimentaires sans justification doivent être sanctionnées.
Mais là où tu as raison c'est sur le placement du curseur : sur une même situation tu ne verras peut être pas le danger de la même manière que moi.
Après où se situe l'abus...? la justice est là pour ça.

(Je serai tenté de croire que dès lors qu'une tenue n'est pas justifiée par un danger potentiel alors ça devient compliqué de l'imposer.
Quelle autre raison possible ?)

**[/quote]

Date de publication : 04/09 12:38
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Port des chaussures

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Matim n'a peut-être pas tort dans son exemple (de bateau), mais il semble en tirer une réponse générale à la question de départ. Et c'est vrai que c'est gênant.

De même que des mairies prennent parfois des mesures abusives (par arrêtés municipaux) et condamnées par la justice, les entreprises et association écrivent parfois dans leurs règlements intérieurs des clauses illicites, et donc condamnables.


Par exemple, une clause restreignant la liberté de se vêtir :

Le règlement intérieur peut rendre obligatoire le port d'une tenue de travail à condition que cette mesure soit justifiée par la nature des tâches à accomplir et qu' elle ne soit pas disproportionnée par rapport à l'objectif de protection recherché (CE, 16 décembre 1994, RJS 2/95 n° 128, Cass. soc, 18 février 1998, n° 95-43.491P, Bull. civ. V n° 90).

source

Date de publication : 03/09 23:50
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : CEE de m*

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
quelques secondes au 20 heures ?

Date de publication : 03/09 23:38
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : CEE de m*

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
j'ai pas facebook
j'ai pas twitter
j'ai pas linkedin
j'ai pas viadéo
j'ai pas instagram
j'ai pas myspace

...

est-ce que #planetanim est un réseau social

Date de publication : 03/09 23:09
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Port des chaussures

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
responsable de ses salariés ? Tu m'étonnes qu'on voit des dérives paternalistes. Par contre, on peut aussi prendre soin de ses collègues en les invitant à faire gaffe quand on pense qu'ils risquent de se faire mal.

Être poursuivi pour mise en danger de ses animateurs parce qu'ils font un foot pieds nus sur le terrain herbeux du centre... une imagination aussi fertile devrait peut-être s'épanouir dans l'écriture de romans ?


La réponse à la question initiale étant évidente (aucune loi n'impose à un animateur dans le cadre de ses fonctions en général un type de chaussures particulier), le débat peut continuer sur les histoires de responsabilité, ça ne fait jamais de mal de réviser

Date de publication : 03/09 16:27
_________________
Sinistre ruse de la petite raison : raisonner sans cesse pour occuper toute la place.
La petite raison résulte de la contraction de la Raison à un seul niveau de réalité.
Tentative d'assassinat de la Raison au nom de la Raison.
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER



(1) 2 3 4 ... 522 »



XOOPS Official Website planet@planetanim.com - Mentions Légales