Retour à l'accueil du site Forum Offres d'emploi dans le domaine de l'animation Liens
 _
 Liens commerciaux
 Menu principal
 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
 Recherche
 Sujets d'articles
 Contacts
Webmestres

crevette76
Envoyer un MP
Envoyer un courriel

Simon
Envoyer un MP
Envoyer un courriel
Référent Boutique

coco_68
Envoyer un MP
Envoyer un courriel
Référent Annonces

matw25
Envoyer un MP
Envoyer un courriel

 



Index du forum


Accueil » Tous les messages (ludou)

BasBas



Re : stage graff / street art

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
salut,

y'a pas longtemps, j'me disais que le cellophane pouvait éventuellement être utilisé en intérieur, pour décorer un espace durant un temps court. Ce qui évite la dégradation lié aux intempéries et surtout à cause du pliage (ou roulage) du cellophane qui devient du coup inutilisable (ou ça ne ressemble plus à grand chose). Les expos éphémères peuvent être sympa, je me souviens d'un séjour avec un lapin qui avait fait ça. On mangeait en terrasse au milieu des oeuvres, ça en jette et ça change l'environnement (y'a peut-être des photos ici d'ailleurs, j'sais plus trop).
Après en intérieur, faut juste être sûr que ça fonctionne (que ça ne traverse pas et que la projection n'en mette pas partout au plafond ou sur le sol), et surtout être dans un espace hyper ventilé (genre un couloir en ouvrant toutes les fenêtres, et prévoir de laisser aérer loooooooongtemps).

D'ailleurs, y'a peut-être d'autres choses que la bombes utilisables sur le cello en intérieur (bien sûr, on oubli la gouache hein ). A voir...

Tiens-nous au jus

Date de publication : 30/04 21:37
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : BNSSA = SB ?

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Salut Mazurie,

en effet, il s'agit de l'arrêté du 25 avril 2012 (annexe 2.1 et 2.2). C'est une question de formulation, et ce changement n'intervient que si tous les enfants dans l'eau ont plus de 6 ans.

Tu peux même laisser des enfants seuls dans une piscine surveillée si l'encadrant et le directeur sont ok (m'enfin, je vois pas trop l'intérêt, et ça ne dispense pas d'organiser correctement l'activité baignade!).


C'est quand même une évolution qui date de 3 ans maintenant...

Date de publication : 29/04 13:02
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Tes deux dernières phrases on ne peut que les partager.

En ce qui concerne l'obscurantisme, bien évidemment que de ton point de vue, l'obscurantisme n'est que du côté de la religion. Mais les deux personnages cités n'étaient-ils pas des obscurantistes aux yeux de l'église qui les a combattu ? N'étaient-ils pas considérés comme des fanatiques qui niaient les évidences de l'époque (à savoir que Dieu a créé l'Univers, mettant la Terre en son centre, etc... plate tant qu'à faire)[mais peut-être que le terme est trop connoté et trop restreint au sens religieux... il faudrait alors inventer un nouveau mot ?]. C'est l'exemple typique d'une interaction entre deux niveaux de conscience du monde dont les façades narratives ne sont pas compatibles, non ? A ce titre, les représentations artistiques du monde que l'on voit aujourd'hui dans les galeries d'art et dans les musées pourraient très bien être stigmatisées de la même manière, mais le monde a changé depuis, et il est vrai aussi qu'il y a peu d'artistes intégristes qui veulent obliger les peuples à imaginer le monde à leur manière.


Au final, un menu différent dans une cantine est un point de confrontation entre deux conceptions du monde fort différentes dans la forme (religion d'une part, observation cartésienne et rationnelle de l'autre). La question est bien : doit-on s'écharper comme l'ont fait les hommes du XVIème siècle ou peut-on éventuellement s'y prendre autrement...? Après, si c'est trop compliqué, bah après tout le vivre-ensemble c'est quand même pas la priorité en temps de crise (et de guerre?).

Date de publication : 29/04 11:57
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
probable, mais les limites, ça se travaille (avec le temps)...

Je n'ai pas toutes les réponses, Makh. Comme toi, je cherche, j'observe, j'essaye de comprendre.
Mais pour moi, la violence est à proscrire car nous sommes toujours susceptibles de nous tromper, et il y a de la violence inutile dans certaines relations entre institutions et familles. Il y a des endroits où il est expliqué qu'en terme de coûts, d'organisation (dans les cantines à petits effectifs), tout n'est pas possible. Cela pose rarement problème. Mais lorsqu'il s'agit d'une volonté politique de faire clairement barrage à des pratiques religieuses ou philosophiques, tu avoueras que c'est plutôt malsain. Alors on a élargi un peu la question du menu végétarien, mais on est toujours en plein dedans.

Bonne nuit.

Date de publication : 28/04 22:17
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
deux exemples dont j'ai connaissance (il y en a peut-être d'autres) :

- la science a pu représenter une forme d'obscurantisme pour la religion (ou plutôt par le pouvoir religieux, par certaines des institutions religieuses d'une époque), tu peux demander à des gens comme Giordano Bruno, Galilée et consort...

- en médecine, nous assistons et prenons conscience depuis quelques années (ou dizaines d'années) que les affirmations médicales officielles (qui se maintiennent) en matière de santé publique sont parfois basées sur le mensonge. A l'inverse, des opposants à la médecine allopathique usent parfois d'arguments faux (c'est-à-dire non prouvés, ou arrangés). Ces attitudes scientifiques sont courantes, je peux les observer à ma petite échelle : on s'arrange parfois des réalités observées, dans l'unique but de prouver que la théorie de départ était la bonne. Les travers humains font aussi partie de la science, et l'idéal d'honnêteté et d'éthique ne dépeignent pas l'entière réalité de la science.

En résumé, l'obscurantisme est plus un travers humain que l'on trouve aussi bien en religion qu'en science, difficile à partir de là de juger l'une ou l'autre à partir de ce critère... Mais ce que j'observe, c'est qu'actuellement l'intolérance envers des pratiques religieuses est très forte dans notre pays, sous couverts d'arguments scientifiques (peut-être vrais, qui sait...) : le sujet de la viande à la cantine en est l'exemple typique.

Date de publication : 28/04 21:36
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
on peut continuer à décrypter les sciences modernes, c'est intéressant (d'ailleurs, est-ce que tu parles de Stanislas Dehaene dans ton dernier post balthazar ?), mais bizarrement on évacue aussi sec le conflit pourtant prégnant entre elles et la religion. C'est dommage car c'est sur ce point que restent les tensions, encore et toujours...

C'est une question d'époque : science et religion ont toutes deux été synonymes d'obscurantisme en fonction des siècles. Les réponses qu'elles apportent n'appartiennent pas au même langage, mais les questions auxquelles elles tentent de répondre (et les autres questions qu'elles amènent) sont étrangement proches...

Date de publication : 28/04 08:14
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : STOP aux Abus!

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
qualité éducative ? kesako jpjs76 ???

(sinon, moilapa, c'est pas l'ENA mais polytechnique, m'enfin c'est un détail bien futile...)

Date de publication : 26/04 22:10
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
Salut Vegeteuse,

c'est drôle, tu dis que le débat te gonfle mais tu entres dedans tout de même. D'ailleurs, avec des choses qui m'intéressent (merci d'ailleurs de citer Stella Baruk !).


Balthazar, je pourrais répondre point par point à tes découpages, mais là on entrerait en effet dans un débat stérile et... sans fin. Mais rassure-toi, aujourd'hui je n'essaye pas de te convaincre, je viens juste partager là où j'en suis, ce que j'observe et ce que je comprends. Il y a de grandes chances que je me trompe en partie, mais ce qui m'intéresse, c'est de continuer à enrichir cette réflexion, nourrir ce besoin de comprendre la situation, comment on en arrive aujourd'hui à s'étriper dans des communes pour un problème aussi quotidien que la nourriture, etc.

Ce que je remarque, c'est bien que ton argumentation ne tient compte que d'une partie de la réalité, à savoir sa partie logique, cartésienne, superficielle. Je pense qu'on en a fait le tour et, bien que tes observations gardent un poids dans le débat et la réflexion (ne serait-ce que parce qu'elles sont représentatives de ce que pense une bonne partie de la population), elles ne m'aident plus trop à avancer.

Vegeteuse, il y a une chose dans ce que tu dis qui m'interpelle :

Citation :
Sinon, j'ai l'impression de mal m'exprimer. Voyez, je n'assimile pas la démarche scientifique à la foi religieuse, mais je les compare dans le sens où toutes deux sont des créations humaines, qui au-delà de leurs contenus respectifs, parlent en fait davantage de la nature humaine que du monde qui l'entoure.


j'ai l'impression que cette manière de présenter l'homme revient à le séparer de la nature (ou plutôt de son environnement), à considérer comme deux systèmes distincts l'être humain et l'écosystème "Terre". D'autant que, sciences naturelles comme religion ont toujours eu pour sujet l'homme et la nature, sans réellement les séparer jusqu'à une époque récente (il n'y a d'ailleurs pas que les religions animistes qui font une part importante à l'idée de "nature" en tant qu'élément non contrôlable dans lequel l'humain se retrouve livré à lui-même et aux forces divines/maléfiques).
Mais peut-être que j'interprète trop loin ta phrase.
C'est juste que c'est très "moderne" (probablement depuis la naissance de l'agriculture) de considérer l'être humain comme déconnecté de son habitat.

Date de publication : 26/04 15:49
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : Menu végétarien

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
mais je comprends bien ta peur, XXYYZZ, je comprends bien que depuis plus de 70 ans tu grandis dans ce dogme extraordinaire (et source de progrès) qu'est la science cartésienne. Je n'en nie pas les atouts, les bénéfices pour l'humanité (relis bien et dis-moi si tu trouves ça).
Je comprends bien que, lorsque tu écris des âneries aussi énormes que "la science est supérieure à la religion", tu t'inscris exactement dans le même processus que l'intégrisme religieux. C'est considérer que la vérité, ou du moins le salut (c'est-à-dire ce qui va sauver l'humanité) seront apportés par la science.
Mais le salut a été (et est encore) la même raison qui pousse les fanatiques religieux à partir guerroyer depuis des millénaires (croisades, djihad, etc.).

Tu es la démonstration parfaite que science moderne et religion ne sont que les deux faces d'une même croyance, celle qui permet à chacun de dormir le soir, celle qui permet d'apaiser l'esprit (conscient ou inconscient) de la peur de la mort, de l'angoisse insoutenable du "qu'y a-t-il après ? qu'y a-t-il au-delà de l'univers ? qu'y a-t-il avant le big bang ?...".

Mais je ne t'en veux pas, car comme en religion, tout le monde ne peut pas accéder à la même connaissance de soi et du monde.

D'ailleurs, au sein de l'Islam, on retrouve cette distinction. Tu trouves 3 degrés dans l'enseignement :

- la Loi (divine/extérieure) = sharia
- la Voie = tariqa
- la Vérité (ou réalité) = haqiqa

le premier "niveau" (la Loi) est enseignée par les oulémas, ou "docteurs de la Loi extérieure". Leur enseignement est adapté à la masse des hommes, c'est-à-dire au plus grand nombre. Il correspond à l'Islâm dans son sens premier (soumission à Dieu).

Le second niveau est enseigné par les soufis et permet d'accéder à des niveaux plus profonds de compréhension du monde, notamment des sciences (tiens !) intérieures (monde des sentiments, des pensées, de l'esprit). C'est un enseignement difficile d'accès, il s'adresse à une minorité (et notre culture égalitariste française a du mal avec ces notions).

Enfin, vient l'expérience individuelle, le véritable travail intérieur (qui demande un véritable effort).

A ces trois niveaux, les soufis attribuent trois degrés :

- taqlid = comportement par simple imitation (qui, lorsqu'il est pris pour une fin en soi, donne des aberrations comme le djihad que l'on connaît actuellement, l'application stricte de la sharia comme loi universelle)

- nazaré = compréhension des principes (littéralement = voir)

- Zawqi = expérience (littéralement = ressentir, absorber, assimiler, "devenir un" avec)

Au final, le véritable djihad enseigné par les maîtres soufis est le combat intérieur contre ses propres "démons" (on pourrait dire ses "travers"). Mais tout le monde ne l'entend pas comme ça, il est toujours plus facile de combattre l'autre et de lui demander d'être parfait que de l'être soi-même.
(source : "Vie et enseignement de Tierno Bokar", Amadou Hampaté Bâ)

Mais quelque part, nous retrouvons le message socratique du "connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers".

Bref, ce que nous mangeons cristallise beaucoup de tensions. Ce n'est pas anodin, et si le problème est réglé par des personnes qui ne comprennent pas la problématique générale, il y a de grandes chances que les extrêmismes (religieux mais aussi scientistes, qui sont tout aussi puissants) prospèrent encore un long moment...

Date de publication : 26/04 12:00
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER


Re : STOP aux Abus!

Depuis le :
17/07/2006 23:14
De pas très loin de chez Triblibli
Messages:: cliquez ici
Déconnecté
mais chez mamie, y'a pas forcément les copains du centre de loisirs ou de la colo...
(ce qui n'enlève pas la valeur des critiques qui sont faites au colos, les deux existent : l'intérêt et l'horreur que représentent ces lieux pour des enfants).

Date de publication : 26/04 11:26
_________________
L’homme ne doit pas seulement savoir ce qui est vrai, il doit aussi pouvoir et vouloir ce qui est juste.
Johann Heinrich Pestalozzi
_MD_TRANSFER_DESC _MD_TRANSFER



(1) 2 3 4 ... 554 »



XOOPS Official Website planet@planetanim.com - Mentions Légales